père et fille dans leur jardin nourricier

Comment créer un jardin nourricier ?

Les périodes de trouble que nous traversons ont entraîné de nombreuses modifications de notre mode de vie. Coincés à la maison, nous avons assisté à un confinement, à des ambiances de guerre. Au cours de ces périodes passées à la maison, l’ennui et la réflexion sur ces crises font qu’on se recentre sur le principal. Ainsi, certains en ont profité pour faire de ces moments, des moments de partage remplis d’expérience et de choix sur l’avenir.

De nombreuses personnes se sont mises au jardinage et au potager, mais avec des idées derrière la tête… pouvoir se nourrir à partir de son jardin.

Nous n’allons pas parler de n’importe quel type de jardin, mais du jardin nourricier. Bon nombre de personnes se posent la question de savoir ce qu’est qu’un jardin nourricier et quels sont ses avantages ?

Nous allons tenter de vous répondre au mieux durant cet article.

Qu’est-ce qu’un jardin nourricier ?

Un jardin nourricier est un mix entre un jardin ornemental et un potager. Il est destiné à réunir des plantes, des arbres, des fruits et des légumes qui se complètent, et qui sont destinés à nourrir un foyer. On ne se contente pas de plantes seulement pour décorer, on allie le plaisir à l’utilité.

Plus qu’un potager donc, ces jardins sont conçus pour abriter de nombreuses espèces végétales. Chacune étant comestible ou participant à la biodiversité.

Grâce à ces végétaux que vous aurez entretenus et vu grandir dans votre jardin nourricier, vous pourrez vous nourrir de façon bio. En choisissant de cultiver un jardin nourricier, vous pouvez également faire des économies. Retenez que dans le cas où vous réussissez à construire votre propre jardin, cela pourra vous être utile tout au long de l’année. Le jardin nourricier ne requiert pas beaucoup de place. Au contraire, il peut même être installé sur un balcon ou sur une terrasse, bien qu’un jardin reste à privilégier pour pouvoir nourrir toute la maison.

2 gros radis tenus dans une main

Pourquoi devriez-vous créer un jardin nourricier ?

Comme il a été dit plus haut, le jardin nourricier est un jardin qui présente plus d’une multitude d’avantages. En cultivant vos fruits et légumes dans ce type de jardin, vous ne risquez pas de nuire à l’environnement ni au sol. De plus, toutes vos récoltes seront 100% bio parce qu’elles ont été cultivées sans aucun engrais chimique dans une terre en pleine forme. Ainsi, vos fruits, vos légumes, et biens d’autres cultures seront toujours de saison, et délicieux. Grâce à ces aliments comestibles, vous serez tous les jours en pleine forme.

Ensuite, un jardin nourricier présente encore bien d’autres aspects positifs. À l’instar du côté délicieux et sain, un jardin nourricier est très économique. Tous les aliments que vous ferez pousser sont autant d’aliments que vous n’aurez plus besoin d’acheter. Bénéficier de fruits et légumes frais gratuitement est un vrai avantage.

Entretenir un jardin est fait pour les personnes n’aiment pas rester sans rien faire. Faire du jardinage est une activité physique et ludique. C’est bon pour votre moral et votre santé. De plus, vous n’en profiterez pas seul, vous pouvez aussi partager cette expérience avec vos enfants ou petits-enfants.

Quelles sont les étapes pour la création d’un jardin nourricier ?

Dans le but de réussir votre projet de création de jardin nourricier, il est important de suivre certaines étapes. Sans le respect de ces dernières, vous risquez d’avoir un jardin nourricier en mauvais état. Il faut tout d’abord opter pour un excellent emplacement. Ensuite, réfléchissez à ce que vous souhaitez faire pousser. Pas seulement les légumes traditionnels, mais aussi toutes sortes de plantes comestibles, des fleurs, des arbres fruitiers, des végétaux sauvages de la forêt, bref tout ce qui se mange et peut aider à la biodiversité.

L’idéal bien sûr est l’aménagement d’un potager bio dans le jardin ou la pratique de la permaculture.

Ensuite il faut que vous fassiez de l’emplacement choisi, un endroit sain et adéquat pour vos cultures. Enfin, vous devez entretenir de façon quotidienne votre jardin nourricier.

Opter pour l’emplacement idéal

Si vous désirez avoir un jardin nourricier qui vous offrira de nombreux fruits et légumes, il faut en premier lieu bien choisir son emplacement. Pour cela, vous devez trouver un endroit idéal. Veillez à ce que cet endroit soit doté de deux côtés à savoir : un côté ensoleillé, et un autre à l’ombre. Servez-vous des arbres pour vous fournir une protection. En plus de cela, il ne faut pas que votre jardin nourricier soit exposé au vent.

cagette contenant de beaux légumes bio

Bien débuter son jardin nourricier

Dès que vous avez trouvé l’emplacement idéal pour votre jardin nourricier, il faudra prévoir son aménagement et vérifier la terre. Procédez de manière simple et naturelle au déboisement et désherbage de votre parcelle. Pratiquer un arrachage manuel, ou utiliser des désherbants naturels. En faisant cela, vous contribuez à l’installation d’un environnement sain et adéquat aux prochaines cultures.

Suite à cela, il faudra rechercher les graines de fruits ou légumes que vous souhaitez planter. Pour pouvoir les acheter, vous pouvez vous rendre dans un magasin de jardinage, ainsi que dans un magasin bio qui en propose. Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas à les poser à votre vendeur.

Toutefois, si vous ne trouvez pas ces graines dans ces boutiques, ou que vous n’avez pas envie de vous déplacer, vous pouvez faire la commande de vos graines sur des plateformes en ligne. En effet, de nos jours, avec le progrès de la technologie, il existe des plateformes spécialisées dans la vente des graines de fruits et légumes.

Réfléchir aux plants que vous souhaitez faire pousser

Cette étape consiste à réfléchir à quoi faire pousser dans votre jardin. Tout d’abord, sachez que vous avez la possibilité de faire pousser tout ce que vous voulez dans un jardin nourricier. Ainsi, vous avez le choix entre les fruits, légumes, herbes, et bien d’autres choses.

Néanmoins, il est très important de prendre en compte la dont vous disposez et la dimension de votre jardin nourricier avant de choisir vos cultures. En plus de cela, il faudra que vous accordiez plus ou moins de temps à votre jardin selon les plantes choisies. À l’intérieur de votre jardin, vous pouvez créer de petites parcelles afin de pouvoir cultiver plusieurs types de végétaux.

Par ailleurs, dans le cas où vous n’avez absolument aucune expérience dans le domaine du jardinage, il vous est conseillé de débuter avec la culture de végétaux faciles à entretenir.

Entre autres, nous vous recommandons : les salades, carottes, les haricots verts, les épinards, etc. Si vous voulez plutôt des fruits, penchez-vous plutôt sur la culture des framboises et des fraises. Quant aux herbes aromatiques, commencez leur culture avec la ciboulette, le persil, et même la menthe.

Entretenir le jardin nourricier

Qu’importe le type de plantes et de fleurs présentes dans le potager et le jardin, il faut savoir que leur entretien régulier est très important même si ce n’est pas une tâche qui demande toute la journée. Par contre, il faut que vous preniez le temps qu’il faut pour enlever les mauvaises herbes du sol des parcelles de votre jardin.

Vous devez également nourrir la terre en utilisant votre compost ou des engrais naturels

Ensuite, arrosez quotidiennement vos plantes avec une eau de bonne qualité. Suite à cela, il faut récolter vos semences au moment opportun, puis renouveler vos cultures. Pour finir, vous devez empêcher les aléas de la météo d’avoir des retombées négatives sur vos cultures.